Des nouvelles de notre apiculteur

Nos actus.

Chaque mois, nore apiculteur Stéphane J. nous donne des nouvelles de nos ruches. Nous souhaitions partager avec vous son avancé, ainsi que les problèmes qu'il rencontre au quotidien : 

"Bilan de saison 2018

Bonjour chers parrains, marraines,

Après une sortie d'hivernage catastrophique que je relatais dans ma précédente nouvelle (150 ruches à la sortie de l'hiver sur 450 ruches hivernées fin 2017), dont j'incrimine la mortalité aux épandages printaniers puisque je les avaient laissées en pleine santé.
Il me restait donc peu de ruches début mai, et les pertes ont continué sur quelques ruches faibles pour finir avec 60 ruches, autant dire qu'il fallait reconstituer quasi tout mon cheptel.

En parallèle des divisions qui consistent à créer avec les colonies d'abeilles les plus populeuses, d'autres ruches, j'ai créé un rucher d'élevage pour mes futures reines.
Rucher que j'ai mis sur les floraisons d'acacia qui étaient belles et dont le nectar est stimulant et permet l'obtention d'une belle gelée royale pour les reines à naitre.
Malheureusement, je me suis fait voler ces précieuses ruchettes ce qui a plombé considérablement l'accroissement de mon cheptel.
Bon an mal an, j'ai tout de même réussi à finir la saison avec 120 colonies d'abeilles : j'ai pu doubler mes ruches en comparaison avec le nombre qu'il me restait au printemps mais vous le comprendrez il faut plusieurs années pour remonter une année noire comme ce fut le cas en 2017.
Côté miellées, un peu de miel de Printemps toutes fleurs, l'Acacia a été au rendez-vous cette année, s'en est suivi le Châtaignier qui a permis également une belle récolte et les ruches sont à ce jour en hivernage (depuis la mi-septembre) sur la Bruyère Erica.

Que se passe t - il en ce moment pour moi ?
Je fonds les cires récupérées dans les ruches.
Pour celles qui ont servi d'opercules au miel, je les transforme d'abord en pains de cire pour ensuite en faire des feuilles de cire pour les cadres de ruches (serviront aux abeilles à bâtir leurs rayons) à l'aide d'un gaufrier.

Pour la cire qui était dans les corps de ruches, elle servira à la fabrication de bougies.



A l'atelier c'est la préparation des pains d'épices et des miels médicinaux : miel de Tilleul ou de Châtaignier couplé à la Propolis, et aussi additionné de gingembre ou de cannelle.


Côté matériel, j'ai fait deux pierres d'un coup !

Une branche a accroché le câble de ventilateur de mon camion Traffic bleu, résultat une culasse à changer.
Mon second camion, le Renault Master jaune c'est le turbo qui a brulé avec un moteur actuellement démonté et en attente d'être réparé.
Et comme pour beaucoup de professions, le véhicule est important, et avec tout le matériel que je peux être amené à transporter, même indispensable !
Dans tout ce malheur, un artisan que je connais bien m'a fait don de son véhicule.
Bertrand m'a confié sa camionnette a faible kilométrages et quelques menus réparations pour la remettre en état c'est chose faite, un grand merci Bertrand !


Le matériel pour la préparation des envois d'automne est arrivé.
Je vais m'atteler à la préparation pour que vous puissiez recevoir dans les meilleurs délais vos petits pots de miel !

A bientôt !"


Merci Stephane pour ces nouvelles, et bon courage dans votre activité quotidienne que nous ne manqueront pas de soutenir !